YOOtheme

Le marché du e-commerce européen

Au milieu des années 1990, les évolutions techniques du réseau, le développement de la vente à distance et l'accès de la société à Internet ont permis un développement rapide du e-commerce. Constituant plus de 150 milliards d'euros en Europe, le marché du e-commerce ne cesse d'évoluer et de proposer de nouvelles avancées dans le domaine de l'efficacité technique, de la relation client mais également de la logistique. Tour d'horizon du marché du e-commerce européen.


Le e-commerce s'est rapidement développé dans les pays européens, mais de manière inégale selon les différents états. Ainsi, le nombre d'européens qui fait des achats sur Internet a doublé en cinq ans, pour s'établir à 40% de la population. Cela correspond également à l'essor d'achats de vêtements hétéroclites – vetement grande taille, tops, débardeurs, tee-shirts, chaussures homme – sur la Toile.

A titre d'exemple en France, 73% des ménages possèdent Internet et 57% d'entre eux achètent en ligne. En Belgique, 72% ont accès à Internet, et 38% d'entre eux achètent en ligne. Les achats en ligne plébiscités par les pays européens restent les vêtements comme une chemise homme ou un vetement pas cher, surtout en période de soldes. Permettant de diminuer les coûts de distribution pour les vendeurs mais également les coûts environnementaux, le e-commerce est l'apanage des pays européens.

Sur le marché européen du e-commerce, les consommateurs achètent principalement sur Internet des vêtements et des biens et services liés au voyage. Le e-commerce est réglementé par l'Union Européenne, dont les normes ne sont pas toujours respectées lors d'achats – d'un vetement homme par exemple – en dehors de l'UE. Ainsi, le e-commerce européen est aujourd'hui flamboyant mais concerne néanmoins seulement quelques pays de la zone euro.